dimanche 15 juin 2008

Une voiture à eau brevetée au Japon

Le principe du fonctionnement réside dans l'utilisation d'une membrane d'électrodes assemblés (MEA), capable de dissocier hydrogène et oxygène au cours d'une réaction chimique.

Aucune alimentation externe n’est requise. Une fois l’eau versée dans une cuve à l’arrière de la voiture, le générateur retire l’hydrogène de l’eau, relâche les électrons et finalement génère de l'électricité.

Le système Genepax est particulièrement intéressant puisqu’il ne requiert pas de dispositif pour recharger vos batteries, ce qui est le cas pour la plupart des voitures électriques.

Reste à connaitre la durée de vie de la MEA et son coût de remplacement.

Selon Genepax, un litre d’eau maintient la voiture en marche pour environ une heure à une vitesse de 80 km/h, 50 miles/h.

Un fois industrialisée, cette voiture serait commercialisée à ¥500,000 soit 3 à 4000 €


Accéder à l'article original en anglais en cliquant ici ou à la vidéo de l'agence Reuters en cliquant ici

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Voila une excellente nouvelle, en esperant que Genepax aura les reins suffisament solide face aux multitudes pressions qu'ils vont subir pour enterrer leur projet.

idoine a dit…

Oui, c'est vrai que ça parait à peine croyable ...